Publié le 6 Février 2018

Le 18 février, pour que la joie demeure,

DEUX chorales feront vibrer les voûtes de l’église de Saint Martin :

VOCA’SONG, chorale de Mehun-sur-Yèvre dirigée par Olivier BOUGAIN, se produira au côté de la chorale L’ACCROCHE-CHOEUR de Bourges dirigée par Marylène DETONY.

Le site de l'Accroche-coeur : ici 

Faites-le savoir autour de vous.

Monique Duteil et son équipe

Concert du 18 Février 2018

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 5 Janvier 2018

Rédigé par Julien

Publié dans #Lettres Saisonnières

Repost0

Publié le 5 Janvier 2018

De belle Voix pour le Prieuré de Bléron

Répondant à l'invitation de l'association du Prieuré de Bléron, le Happy jazz Gospel de Lury-sur-Arnon s'est produit, samedi dernier, à l'église de Saint-Martin-d'Auxigny, devant une belle assistance.

Ce chœur, composé de quarante-cinq choristes, appartenant à toutes les générations des plus jeunes aux seniors, répartis en cinq ensembles vocaux : sopranos, mezzo sopranos, altos, ténors, basses, a enchanté le public. Trois musiciens talentueux accompagnaient les voix, et tous étaient placés sous la baguette du chef de chœur, Nelly Parent, créatrice de ce groupe et professeur de musique.

Ils ont offert un concert de près d'une heure et demie. Dès le début du concert, la première œuvre Assibonanga, de J. Cleg, a mis l'ambiance, et c'est tout au long des seize morceaux, que le public n'a eu cesse d'applaudir, retenant parfois son souffle. Le concert s'est terminé, et tout le monde s'est retrouvé salle Saint-Guy pour partager le verre de l'amitié et échanger avec les choristes.

- Article du Berry Républicain, 11 décembre 2017.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 19 Décembre 2017

Les petits de l'école du Grand-Meaulnes

Les petits de l'école du Grand-Meaulnes

Article publié le 04/12/2017 dans le Berry Républicain.

Les écoles de la Forêt

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Presse

Repost0

Publié le 30 Novembre 2017

Soyez nombreux à nous rejoindre à l'église de Saint Martin d'Auxigny  le samedi 9 décembre à 16h : pour un concert avec le "Happy Jazz Gospel".

Dites-le autour de vous !

Bien amicalement,

Monique Duteil et son équipe.

Happy Jazz Gospel

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 13 Novembre 2017

Générosité des acteurs en faveur de Bléron

La salle était pleine à craquer ce dimanche 05 novembre à 15h lorsque les 3 coups ont résonné sur les planches. C’était pour ouvrir  la représentation donnée par la troupe de théâtre amateur Humour & Tragédie dirigée par M. François Jollivet, venue de Suresnes (92) pour soutenir les travaux de rénovation de la chapelle de Bléron, en offrant l’intégralité de la recette des entrées. Pour faire un clin d’œil à la forêt domaniale qui entoure le prieuré, ils avaient choisi de jouer deux vaudevilles en un acte d’Eugène Labiche : « j’ai compromis ma femme » et « la dame aux jambes d’azur » ainsi que deux saynètes de Courteline.

            Plutôt habitué aux concerts donnés à l’église de St-Martin d’Auxigny - le prochain est programmé le dimanche 09 décembre à 16h avec le chœur « Happy Jazz Gospel » - le public fidèle de Bléron a fait preuve d’éclectisme et par son enthousiasme il a même fait frémir le décibel mètre de la salle, sous les applaudissements nourris de 180 paires de mains. Le verre de l’amitié servi à l’issue de la représentation, agrémenté de gourmandises préparées par les bénévoles de l’association, a ensuite ravi les papilles. Pourtant nous n’étions pas au théâtre parisien des Bouffes du Nord mais bien à la maison du Temps Libre de Fussy, mise  à disposition par sa municipalité.

            L’association du Prieuré de Bléron remercie chaleureusement la troupe Humour & Tragédie pour son soutien à la nouvelle phase de travaux : Sébastien Casamayor, tailleur compagnon et meilleur ouvrier de France y fait chanter son ciseau sur les blocs de pierre de la grande baie EST pour l’ouverture de sa rosace, la réfection de son glacis et la mise en place du meneau central. C’est sûr ! La réfection de la toiture de la chapelle cette année n’était que le 1er acte de l’œuvre monumentale de rénovation, lancée sous l’impulsion de la présidente de l’association du Prieuré de Bléron - et qui se poursuit opiniâtrement en forêt domaniale d’Allogny, dans le beau théâtre de la nature, grâce aux efforts et à la passion de ses bénévoles et amis.

 

 

Yves Lucas,

Membre associé

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 31 Octobre 2017

Nous vous attendons nombreux ce dimanche 5 novembre à la Salle du Temps libre de Fussy pour découvrir les pièces joué et offerte par la compagnie "Théâtre, Humour et Tragédie"

N'hésitez pas à visiter leur site web.

Après la représentation, l'association vous invites à un moment de partage autour d'un verre.

 

"Théâtre, Humour et Tragédie" le 5 Novembre 2017
"Théâtre, Humour et Tragédie" le 5 Novembre 2017

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 7 Octobre 2017

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0

Publié le 7 Octobre 2017

Rédigé par Julien

Publié dans #Lettres Saisonnières

Repost0

Publié le 2 Octobre 2017

Si ces journées bien relayées par les médias drainent surtout les cohortes des amoureux du patrimoine vers de grands musées ou des châteaux remarquables, le petit Prieuré de Bléron, tapi dans son écrin de verdure forestière, fait de nouveau partie des belles pierres anciennes à découvrir… ou à redécouvrir !  Comme pour ce couple de retraités emmené samedi à grandes enjambées par monsieur qui revenait sur des lieux familiers, fréquentés dès 1960, lorsqu’il venait tous les matins en Solex à l’âge de 14 ans pour labourer la terre devant le Prieuré, employé qu’il était par le pépiniériste Tourly à faire pousser dahlias et chrysanthèmes sur le domaine de Bléron, vaste alors de plus de 35 Ha …

            Mais où est passé l’étang qu’il a connu ? Il ne reste qu’une combe asséchée mais il imagine encore les arbres s’y refléter… Les clôtures en fer ont disparu mais il reconnaît pourtant les frontières invisibles de l’exploitation agricole… Plus de ferme ni d’animaux mais Il croit entendre les chèvres rentrer dans la chapelle et sentir l’odeur tenace de la porcherie écroulée toute proche. Comment n’a-t-il pas remarqué que la vigne pousse toujours le long de la maison du Prieur et que ce vieux cépage produit encore de beaux raisins rouges fort goûteux ? Parce qu’il s’agit pour lui d’un retour aux sources, que l’on sait toujours claires et limpides… alors il descend justement la clairière vers la source de Bléron… Il y a bien toujours là le carré en ciment délimitant le bassin de rétention et l’eau y coule encore, mais juste un filet maintenant. Alors, il se met à remuer la terre, avec les pieds, puis avec un bâton ramassé là, soulève ensuite une grosse pierre et - sous mes yeux incrédules et ceux écarquillés de madame - il s’accroupit et creuse à mains nues la terre pour retrouver cette fameuse  buse - qu’il vous jure - doit être là juste en face. « Ah si j’avais une pelle ! » s’écrit-il enfin avant de se relever et de s’éloigner. « Il faudra revenir ! », lui fis-je remarquer, « c’est un chantier inachevé ! » Il est certain qu’il reviendra, car si cette visite a réveillé en lui bien des souvenirs de jeunesse, le travail méticuleux des artisans et l’acharnement des besogneux ont déjà rendu à la chapelle une partie de son charme d’antan et il s’en dégage un calme apaisant et quelque peu troublant qui donne envie d’y revenir.

            Pendant ce temps-là, d’autres mains moins calleuses creusaient la tourbe dans de petits pots en terre cuite, à l’Ecole de la Forêt. C’était un atelier improvisé dans la chapelle et donc destiné aux enfants, qui leur a permis de planter quelques glands qui deviendront, qui sait un un jour, de grands chênes. Un panneau extrait des « sentiers de découverte de Bléron en forêt domaniale d’Allogny» (Cher) leur expliquait aussi les différentes étapes de la croissance d’un massif forestier, du semis initial jusqu’à la vieille futaie largement centenaire.

            Et le dimanche à Bléron ? Pensez-vous qu’on n’y vit que quelques pékins ? Pas du tout… Malgré le temps plus maussade que la veille, encore une trentaine de visiteurs, parmi lesquels justement un groupe de six ou sept chinois, qui avaient préféré venir jusqu’à la chapelle plutôt que d’alller chiner à une brocante. L’un d’eux s’apprêtait d’ailleurs à repartir en Chine, avec la ferme intention d’y faire connaître notre édifice avant son retour en France prévu le 5 novembre prochain. Bientôt des cars de chinois au carrefour de Bléron ? Il n’est pas interdit de rêver !

 

                                                                                              Yves LUCAS

                                                                                              Membre Associé

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0