Publié le 21 Décembre 2014

P1100055

Une quinzaine de personnes de tous âges ont mis leurs pas dans ceux de Jean-Paul, notre guide naturaliste, ce samedi 29 novembre en forêt d’Allogny. Après une longue période de pluie et de grisaille, le soleil matinal et la douceur quasi-printanière auguraient d’une belle journée autour de Bléron.
L’objectif était de débusquer les indices de présence des animaux de la forêt, un projet un peu contrarié par la chute récente, et tardive, des feuilles sur les sentiers. Qu’importe, la curiosité des uns associée à l’expérience du guide ont permis une moisson intéressante d’observations. Nombreux indices de présence des sangliers, crottes de martre et de renard bien en évidence sur les troncs couchés, terriers camouflés des mulots entre les racines des chênes, empreintes pointues du chevreuil, trous des pics dans les bois morts, autant de preuves que la forêt est bien vivante en cette saison malgré son apparente léthargie.
En fin de matinée, le 29 ème jour de brumaire et pour la sauvegarde de l'espèce,  les cormiers  issus de l'arbre mère de la clairière ont trouvé leur place définitive sur le sol humifère de Bléron. En attendant les premiers fruits nous aurons le loisir de le voir grandir.
Les cormiers porteront les noms de Pierre et Louis Leroy qui ont vécu au prieuré de Bléron.
Et comme à l'habitude, à midi, jus de pomme, galettes et chouquettes ont réjouis les papilles.

Les Photos de cette journée sont disponible dans les albums ou en cliquant sur la photographie de l'article.

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Les actions de l'Association

Repost0