Publié le 29 Juillet 2012

 


Lettre d’été                                                                                                                   Juin 2012

« Combien est singulier et difficilement explicable le charme gardé par des lieux qu’on a connus à peine, au début lointain de la vie, étant tout petit enfant, - mais où les ancêtres, depuis des époques imprécises, avaient vécu et s’étaient succédé ! »…

 

Chers Amis,

Je pense à ces hommes et femmes qui ont grandi au prieuré de Bléron, ce lieu reculé mais habité…

Habit…Les murs fragilisés peuvent nous faire penser à un bel habit usé qui ne peut désormais être revêtu… Il n’en n’est rien !                             

Le Prieuré vit de ses souvenirs, comme des ornements  mais pas seulement,  la faune et la flore de la forêt sont là…

Les beaux jours venant notre présence le fait vivre et l’association participe à nous faire revêtir ce  costume de scène et  pour quelques instants, dans la peau du personnage nous vivons et revivons…

-          La randonnée d'octobre (samedi 6 ?)

Avec pour thème : les ferriers, arbres remarquables et site gallo-romain.

-          Les diapoèmes du 28 octobre

La conférence portera sur Le jugement dernier du tympan central et du vitrail éponyme de la cathédrale. (On peut se rendre sur le site chercheur d'art.com pour avoir une petite idée de ce qui va alimenter la conférence).

 

« … Entre mes longs Voyages, je revenais comme un pèlerin ramené pieusement par le souvenir, me disant chaque fois que rien des lointains pays n’était plus reposant et plus beau que ce coin si ignoré… »

                                                                                         Extrait de la maison des aïeules, Pierre LOTI, Rumeur des Age.

A très bientôt…

Voir les commentaires

Rédigé par Julien

Publié dans #Lettres Saisonnières

Repost0